(Parlons-basket) – La légende de LeBron James continue de s’écrire. La nuit dernière, dans la victoire de ses Lakers face aux Mavericks, il a dépassé Michael Jordan dans un classement ô combien élogieux. Il s’est d’ailleurs exprimé à ce propos.

Si la rencontre entre les Mavericks et les Lakers ne restera pas dans les annales pour la qualité du jeu proposé (victoire 129 à 114 des Angelinos), la soirée était en revanche spéciale pour LeBron James. Déjà car il a signé une énorme performance (35 points, 16 rebonds, 7 passes décisives), mais surtout car il est entré un peu plus dans l’histoire.

En effet, l’ailier des Lakers est passé 4ème au classement du plus grand nombre de paniers marqués dans l’histoire de la NBA, dépassant les 12.192 unités d’un certain… Michael Jordan. Quand on connait l’importance que l’ancien joueur des Bulls tient dans la carrière de King James, on peut comprendre que cet exploit n’est pas rien pour lui.

C’est sur un spin move comme il sait si bien les faire que le numéro 23 des Lakers a atteint ce prestigieux stade. Après avoir dépassé ce même Jordan au classement des meilleurs scoreurs de l’histoire la saison dernière, voilà que LeBron continue de faire grimper son nom au dessus du celui de His Airness. Après la rencontre, la star de la soirée ne manquait pas de réagir à ce nouvel exploit.

À chaque fois que tu es dans un marathon et que tu avances dans ce marathon, je pense que c’est plutôt cool d’être lié aux plus grands. Ça veut dire tellement d’être associé au nom de Michael Jordan, à sa légende et à ce tout ce qu’il a fait pour le jeu. J’espère que je vais continuer à le rendre fier, lui et toutes les autres légendes, et j’espère aussi continuer à rendre fier mes fans et ma famille.

À 35 ans, LeBron James continue d’écrire l’histoire, et sa légende personnelle. Après une saison très mitigée l’an dernier, il est de retour au plus haut niveau, tout comme les Lakers. Et une performance comme celle de cette nuit démontre bien à quel point il est indispensable à son équipe, quelque soit son âge.

Source : Parlons-basket

.

About Author