BASKETSENEGAL – La lionne Lala Wane sera à Dakar cette semaine, mais plutôt dans le cadre social. L’association Future 4 Child qu’elle vient de créer, se déplacera à Sebikotane pour assister à un événement organisé par les responsable de CBAC (Diamniadio Basket Académie), et en même temps offrir aux jeune basketteurs un lot d’équipements, chaussures et d’accessoires de basketball.

« L’équipe de Sebi était venu nous à Dakar Arena, lors de la préparation de l’Afrobasket 2019. C’était un rêve pour ces jeunes de rencontrer les joueuses de l’équipe nationale. Et à la fin de la séance, le coach m’avait proposée de récolter des équipements, des chaussures, et tout accessoire qui peut leur permettre d’être dans de bonnes conditions. Cela me va droit au cœur parce que j’estime que ces enfants doivent avoir la chance et l’opportunité de s’en sortir. Les aider est la meilleure solution pour évoluer petit à petit dans cette discipline » a-t-elle déclaré.

Par rapport à son association, Lala wane vise à encourager les jeunes dans le concept études-sport : « J’ai créé l’association Future 4 Child en espérant venir en aide aux clubs qui n’ont pas forcement les moyens. L’idée ne m’est pas venue par hasard. Cela fait un bon moment que j’y réfléchissais. Aujourd’hui je l’ai fait grâce à Sebi Ponty, avec l’invitation que j’ai reçue pour leur événement. J’estime qu’il faut aider les enfants car ils nous prennent pour des modèles, et ils ont besoin d’être dans de bonnes conditions pour pouvoir y arriver. Tant qu’on peut les soutenir, leur apporter un petit plus, il faut le faire. » lâche-t-elle.

Et de poursuivre : « L’association est là aussi pour faire en sorte que ces jeunes poursuivent leurs études. Ce qui leur permettra bien sur d’avoir des connaissances, des ouvertures, affronter la vie en ayant des diplômes. Et après cela, le sport vient. Certes, le sport est bien pour l’enfant, mais le plus important c’est l’école. En réussissant à l’école, on peut réussir au basket, en ayant les moyens qu’il faut. En clair, l’objectif est de faire en sorte que les enfants réussissent à l’école, mais aussi qu’ils percent dans le basket en ayant les moyens qu’il faut. Donc j’appelle toute personne ou partenaire à soutenir cette initiative, pour faire évoluer le basket Africain, en aidant les enfants, à donnant tout ce qu’on peut pour notre cher pays. Je suis fière de voir que j’ai mis en place cette association et ce qui suivra, ce sera avec la volonté des gens. »

.

About Author