BASKETSENEGAL – La délégation sénégalaise qui se rend au Mozambique pour les besoins du tournoi préliminaire au TQO 2020, est confrontée à un problème de visa d’entrée, d’après un communiqué de la fédération sénégalaise de basketball.

En effet selon une nouvelle réglementation, toute personne possédant un passeport dont la date d’expiration est de moins de six mois, à compter de la date d’arrivée, ne peut obtenir le visa d’entrée.

C’est ainsi que dans la délégation sénégalaise, la joueuse Ndeye Sène et le kiné de l’équipe Birame Ndoye se sont vus refuser pour l’instant le visa d’entrée dans le territoire Mozambicain. De même, certains membres de Fiba Afrique sont aussi confrontés à ce problème.

Une situation que dénoncent vigoureusement les autorités du basketball sénégalais, puisse qu’aucune information n’a été livrée par le comité local d’organisation, ni par FIBA Afrique.

Pour rappel, lors des éliminatoires de la Coupe du Monde à Maputo (Février 2018), certains membres de la délégation sénégalaise ont obtenu leurs visas, sachant qu’ils étaient dans la même situation. C’est le cas de Thierno Ibrahima Niang, Assane Badji, Ibrahima Thomas ou encore Moise Diamé.

Les autorités du basketball sénégalais ont ainsi saisi la FIBA Afrique et le président de la fédération mozambicaine afin qu’une issue soit trouvée pour toutes les délégations.

.

About Author